Pérou

Pérou vue du ciel

Iquitos et Belen sur l’Amazone. Le Pérou est un pays immense avec plusieurs zones climatiques du nord au sud et de l’ouest à l’est. Ici de l’autre côté de la cordillères des Andes, se trouve, en pleine jungle Iquitos et en bordure de Belen, une petite agglomération de maisons sur pilotis. Cette photo exclusive résulte d’une grande détermination car il a été très difficile de trouver un avion sur place. Nous avons été obligé de prendre un avion sur flotte et de décoller sur l’Amazone. Au retour j’ai réussi à prendre ce magnifique panorama au soleil couchant nous donnant cette lumière chaude tant recherchée.

Pérou vue du ciel

Mines de sel Salinas de Otuma au sud de Paracas. Dans la réserve nationale de Paracas se trouvent ces mines de sel unique au monde. On remarque la présence très marquée du grand désert semblable au Sahara et qui nous oblige à bien préparer nos vivres à bord de l’avion au cas où nous aurions à faire un atterrissage forcé.

Pérou vue du ciel

L’astronaute. Une figurine parmi des centaines d’autres dans le désert de Nazca représentant un astronaute. Selon les spécialistes toutes ces lignes ( lignes de Nazca ) ont été réalisées entre 450 et 600 de notre ère. Le défi majeur ici est le survol à basse altitude parmi des dizaines de figures. Il faut être très rapide sur le déclencheur pour être capable d’immortaliser les dessins faits par les lignes faites à partir de roches.

Pérou vue du ciel

Travailleurs aux champs pour la récolte des oignons dans la région de Ica. Les péruviens sont des travailleurs acharnés reconnus à travers le monde. Une belle lumière matinale a permis d’obtenir un cliché de haute qualité. Le cadrage en diagonale offre une belle perspective et donne du relief à l’image. Ma lentille Canon 300mm F 2.8 et mon boitier Canon 1 DS mark 2 ont été utilisés pour la prise photos.

Pérou vue du ciel

Magnifiques flamands roses en vol tout près de Paracas. Il est très difficile de prendre des oiseaux en vol. Premièrement ils ont peur du bruit et plongent vers le sol au dernier moment. Deuxièmement il faut les prendre dans le même sens donc voler avec eux pour éliminer le rapprochement double vitesse. Enfin il faut aussi tenir compte de la lumière et ne pas être à contre-jour car la magie des couleurs disparaît. Cette photo exclusive est parmi les plus belles que j’ai réalisées d’oiseaux en vol. Une vitesse d’obturation de 1/1000 de secondes a permis de figer ce moment magique.

Pérou vue du ciel

Vol au-dessus de centaines de Pélican. Quel spectacle ! Parfois on ne s’attend pas à voir apparaître une telle scène et il faut réagir rapidement pour l’immortaliser. Cette photo a été prise tout près de la frontière de l’Équateur. On dit parfois que le soleil au Zenith ne permet pas la prise photos extraordinaires. Ici j’ai profité justement du fait que le soleil était au Zenith pour avoir sur l’océan toutes les ombres projetées par les oiseaux. La couleur de la mer un peu verdoyante donne à cette image toute sa force.

Pérou vue du ciel

Bidonville de Lima. Malgré le fait qu’un bidonville soit signe de pauvreté je crois que cette image permet d’ajouter de la couleur à la souffrance humaine. Les couleurs des maisonnettes sont la pièce maîtresse de cette photo et le beige uniforme du terrain a permis un mariage parfait entre les deux. Le cadrage serré donne de la force au sujet et y concentre notre regard.

Pérou vue du ciel

Mon ami aviateur Christophe Laudrin avec qui j’ai survolé une bonne partie du territoire péruvien dans le cadre du projet de La terre vue du ciel ( Yann Arthus Bertrand de Paris ). Ici nous sommes en arrêt pour du carburant à Trujillo en route vers la frontière de l’Équateur. On remarque le petit avion ultra-léger ( Storch ) avec lequel nous avons fait une centaine d’heures de vol au final. Pas très rapide il nous permet de capter des images uniques en autant qu’on accepte de ne pas embarquer de bagages.

Pérou vue du ciel

Préparatifs avant décollage. Les deux portes enlevées nous donnent accès à toute la scène….pas pour les cœurs fragiles et surtout il ne faut pas souffrir de vertiges.